Principal intérieursUn magnifique domaine des Cotswolds avec un château historique du 13ème siècle, un manoir attenant et plus de 400 acres de terrain

Un magnifique domaine des Cotswolds avec un château historique du 13ème siècle, un manoir attenant et plus de 400 acres de terrain

Crédits: Savills
  • Top story

Un château emblématique datant de 1225, le château de Beverston se trouve dans un endroit idyllique avec de superbes possibilités sportives.

La vente du prestigieux domaine de 693 acres dans le sud des Cotswolds fait suite au décès, l'année dernière, à l'âge de 91 ans, de feu Jane Rook, qui, avec son mari, feu le maj Laurence Rook, vainqueur du premier championnat d'Europe à Le badminton, en 1953, était un pilier de la communauté britannique du concours complet et des partisans de longue date de la chasse au duc de Beaufort. L'hospitalité qu'ils ont dispensée au château de Beverston était légendaire, en particulier pendant la semaine du badminton, lorsqu'ils ont accueilli des passionnés du monde entier.

Crispin Holborow de Savills, qui gère la vente, cite un prix d'orientation de 10 millions de livres sterling pour la succession, que Maj et Mme Rook ont ​​acheté en 1959; d'autres terres ont été ajoutées en 1992, lorsque des parties de Park Farm, Beverston, ont été vendues. Le domaine emblématique des Cotswolds est proposé dans son ensemble, ou en trois lots, avec le château de Beverston et 422 acres de terrain proposés à 7, 8 millions de livres sterling.

"De nos jours, il est rare de trouver une maison d'importance historique avec de beaux jardins et une quantité substantielle d'excellentes terres agricoles dans cette partie prestigieuse des Cotswolds", commente M. Holborow.

Écrivant dans le magazine Country Life (18 et 25 février 1944), Christopher Hussey a retracé l'histoire du château de Beverston depuis sa construction en manoir fortifié par Maurice de Gaunt en 1225. Le château a été largement remodelé vers 1350 par Thomas, 3e seigneur. Berkeley, et de nouveau vers 1600, avant d'être battu et brûlé lors d'un siège pendant les guerres civiles. Quelque temps plus tard, la maison voisine a été ajoutée, incorporant des parties de l'ancien manoir.

Le château proprement dit se composait d'un rectangle, qui était à l'origine entouré d'un fossé défensif, avec une guérite menant à la cour du château. Les principaux bâtiments médiévaux comprennent le soubassement d'un grand hall situé sur le côté ouest du rectangle, avec la maison d'habitation de la fin du XVIIe siècle formant le côté sud.

En 1291, Beverston passe à Elizabeth, l'arrière-petite-fille du neveu et successeur de de Gaunt, Robert (Berkeley) de Gourney. Elle a épousé un Gallois, John ap Adam, dont le fils, Sir Thomas ap Adam, a fait un mariage malheureux, sa femme étant enlevée par un Thomas de Gourney, un parent de sa mère, avec des `` plongeurs de ses biens et biens mobiliers ''.

Ap Adam a intenté une action en justice, mais finalement, ruiné ou désenchanté par la triste affaire, il a vendu Beverston à son puissant voisin, le 3e Lord Berkeley. C'est ainsi que Beverston retourna auprès du chef du clan Berkeley, qui, en 1349, ayant achevé la rénovation de ses hôtels particuliers de Berkeley et Wotton, entreprit de «réédifier» Beverston. Le principal ouvrage survivant de cette époque est la tour sud-ouest, connue sous le nom de Lord Berkeley's Tower, qu'il a construite ou entièrement rénovée.

Beverston est resté avec les Berkeleys jusqu'à la période élisabéthaine, lorsque Sir John Berkeley a vendu la propriété à Sir John Poyntz, qui l'a revendue à Henry Fleetwood, maître de la Cour de garde et à un `` marchand de biens '' bien connu. Il l'a finalement vendu à Sir Michael Hicks, ancêtre de la famille Hicks-Beach, propriétaire de Beverston jusqu'en 1842.

La fin de Beverston en tant que château est survenue en 1644, lorsqu'une attaque surprise du Col Massey, le commandant du Parlement, a conduit à la reddition de la garnison du château. Il s'en est suivi le premier de deux incendies qui ont détruit une grande partie du bâtiment; la seconde date de 1691, depuis quand l'apparence de la maison est restée plus ou moins inchangée.

En 1842, Beverston a été vendu à Robert Holford de Westonbirt et est resté comme une ferme dans le domaine Westonbirt, qui a été mis en vente dans les années 1920. L'un des derniers lots à trouver un acheteur, Beverston a été acquis par le vice-amiral l'hon Arthur et Mme Strutt en 1939, les propriétaires lorsque Hussey a décrit le château.

Empêchés par la réglementation en temps de guerre de réaliser des travaux de charpente ou de restauration des bâtiments, ils ont néanmoins pu prolonger le mur de pierre sèche des douves, allongeant et élargissant ainsi la terrasse et ouvrant la vue sur la tour Berkeley et la maison principale attenante.

Bien qu'il ne soit désormais qu'en partie habitable, le château de Beverston, classé Grade I, et son charmant manoir de sept chambres dominent le village de Beverston, avec ses terres situées au nord et au sud, à trois kilomètres de la ville pittoresque de Tetbury, dans l'AONB des Cotswolds. Le domaine comprend quatre autres cottages, un appartement, un bureau de succession, une grande étable, un charmant potager clos de murs et de vastes pelouses et bordures. D'autres propriétés résidentielles dans le village de Beverston sont également disponibles.

Beverston Castle est sur le marché avec Savills à un prix d'orientation de 10 millions de livres sterling. Cliquez ici pour plus d'informations et de photos.


Catégorie:
Une orangerie pourrait-elle être l'endroit idéal pour une cuisine?
Vie sportive: la restauration du club de golf d'Effingham a fait remonter le temps de 90 ans - et c'est tant mieux pour elle